les armoiries

armoirie 2011Les Armoiries sont, par définition, un ensemble d’emblèmes qui distinguent une collectivité, une famille. Le plus souvent, ces armoiries traduisent les fondements de la collectivité en question. Comme ce sont des symboles, elles sont expressives. Elles signifient ce que la collectivité a de spécifique pour se distinguer des autres.

Les actuelles armoiries de la Côte d'Ivoire furent adoptées en 2011. Son élément principal, l'éléphant de savane d'Afrique, est un important symbole du pays ; en effet c'est l'espèce la plus courante du pays, ressource qui a donné son nom au pays. L'éléphant était aussi le symbole du Rassemblement démocratique africain, parti fondé par Félix Houphouët-Boigny à l'indépendance du pays.

Blasonnement : De sinople à la tête d'éléphant d'argent. Écu timbré d'un soleil naissant d'or aussi, soutenu par deux palmiers de même et posé sur une ceinture de même portant l'inscription « RÉPUBLIQUE DE CÔTE D'IVOIRE ».

Les armoiries de la Côte-d'Ivoire ont évolué entre 1960 et aujourd'hui :

1960-1964 : D'azur à la tête d'éléphant d'argent. Écu timbré d'un soleil naissant d'or et de neuf drapeaux tricolores, soutenu par deux palmiers de même et posé sur une ceinture portant l'inscription « RÉPUBLIQUE DE CÔTE D'IVOIRE ».

1964-2000 : De sinople à la tête d'éléphant d'argent. Écu timbré d'un soleil naissant d'or aussi, soutenu par deux palmiers de même et posé sur une ceinture de même portant l'inscription « RÉPUBLIQUE DE CÔTE D'IVOIRE ».

2000-2001 : Barré d'orangé, d'argent et de sinople, à la tête d'éléphant d'argent. Écu timbré d'un soleil naissant d'or, soutenu par deux palmiers au tronc de mûre feuillés de sinople et posé sur une ceinture tricolore l'inscription « RÉPUBLIQUE DE CÔTE D'IVOIRE ».

2001-2011 : D'or à une ombre de tête d'éléphant. Écu timbré d'un soleil naissant d'or aussi, soutenu par deux palmiers de même et posé sur une ceinture de même portant l'inscription « RÉPUBLIQUE DE CÔTE D'IVOIRE ».

2011 : Retour aux armoiries de 1964.

Le décret n°64-237 du 26 juin 1964 modifiant le décret n°60-78 du 8 février 1960 portant création des Armoiries de la République de Côte d’Ivoire stipule en son article 2 : Ces armoiries sont définies ainsi qu’il suit :

- Blason de Sinople à tête d’éléphant,
- l’écu surmonté d’un soleil issant éclipsé d’or rayonnant de neuf pièces or.
- A dextre et à senestre deux arbres or et l’inscription en argent « République de Côte d’Ivoire », sur listel or .

Ce décret précise donc que les Armoiries de Côte d’Ivoire sont composées de six (6) éléments :

- l’Eléphant argenté
- le Soleil levant doré
- les deux (2) Palmiers dorés
- le blason ou écusson de couleur verte (A la création des Armoiries le 08 février 1960, le blason était bleu)
- le Cordon ou listel doré
- l’inscription argentée « République de Côte d’Ivoire ».

Les Armoiries de la République jouent :

  • une fonction d’identification de la République. A ce titre, ce Symbole doit être placé sur les documents officiels au milieu ou du côté droit, en timbre. C’est le cachet de la République ;
  • une fonction d’éducation en tant qu’appel à l’union et à la solidarité devant toute adversité.
Historiquement, les concepteurs des armoiries se sont inspirés des éléments naturels symbolisant les principaux partis politiques «ennemis» opposés pendant la période coloniale. A savoir l’éléphant (PDCI) et le Palmier, le Parti Progressiste de Côte d’Ivoire (PPCI).